Blogue

« Retour à la liste
22 décembre 2010

Éco-éclectique, et bien assumée

Je n’ai jamais acheté un meuble neuf. J’ai fait du lèche-vitrines, devant des boutiques de meubles canadiens, en pensant au jour où je commencerai à bâtir ma propre collection pour faire de ma maison un foyer. J’ai contemplé les achats de mes amies, et « emprunté » leurs idées de design. J’ai feuilleté les magazines pour la pièce, celle qui viendra ME chercher. Mais je n’ai pas encore fait le saut vers l’équipe du « propriétaire ». Je rêve. Encore.

 

Mon appartement, il est quand même bien nanti. Et ce sont les reliques des autres qui m’ont été données et que j’ai acceptées, soit par nécessité ou par commodité, qui règnent chez moi : la table de cuisine de ma grand-mère, le sofa de mon fiancé, le meuble télé de mon oncle, savamment agencées. Des morceaux fonctionnels, pêle-mêle, usés, fendus, tachés, grafignés et désuets, et je les aime. Je leur suis attachée, et c’est bien ainsi, pour plusieurs raisons.

 

Viendra le jour où je me déciderai à remplacer ces vestiges par de nouveaux morceaux, fabriqués ici, et qui sait, avec quelques pièces complémentaires. D’ici là, j’ai la conscience tranquille en sachant que ces meubles ont eu un second souffle, et qu’ils ont évité le dépotoir, où leur décomposition aurait pris des centaines, voire des milliers d’années. Je réutilise, je réduis et je recycle. Donner un deuxième souffle à un meuble, c’est de perpétuer un vieux modèle en matière d’environnement. Mes meubles racontent une histoire, et me rappellent chaque jour les gens que j’aime. Quand viendra le jour, j’espère à mon tour leur trouver un nouveau chez soi.

 

Quand j’achèterai neuf, ce sera dans la mesure du possible canadien, pour des raisons similaires. S’ il est fabriqué près de chez moi, moins il devra voyager, et l'essence sera épargnée. Les ressources canadiennes sont généralement soumises à des règlementations environnementales plus sévères. Et les nouveaux membres de ma famille vivront à leur tour leur propre histoire pour un jour se retrouver chez un autre, et l’héritage des trois « R » se perpétuera. Pour l’instant, mon style est éco-éclectique, et j’en suis bien heureuse.
 

Laissez votre commentaire




M'informer par courriel d'un nouveau commentaire
Janette  Ewen

Janette Ewen est depuis plus de 10 ans l’une des plus importantes spécialistes en matière de décoration et de style de vie du Canada. Elle partage sa passion pour le design et la mode dans les revues, les journaux et la télévision.

Abonnez-vous, on vous informera.

Articles récents

Par catégorie

Par date